636views

Le Caméléon est une série emblématique de M6, à l’époque de la Trilogie du samedi. Les plus anciens se souviendront avec nostalgie de cette série qui a marqué les esprits pour son originalité. Petit retour en arrière.

Le Caméléon Trilogie du samedi
© D.R

Fiche technique

  • Titre original : The Pretender
  • Pays : Etats-Unis
  • Épisodes : 86
  • Diffusion : 1996-2000
  • Durée : 42 min
  • Saison : 4 + 2 téléfilms (terminée)
  • Diffuseur : NBC
  • Genre : Action, Drame
  • Acteurs principaux :  Michael T. Weiss (Jarod), Andrea Parker (Mademoiselle Parker et Catherine Parker), Patrick Bauchau (Sydney et Jacob Green), Jon Gries (Broots)
  • Créateurs : Steven Long Mitchell et Craig W. Van Sickle

Qui ?

Jarod aka le Caméléon. Un génie qui peut prendre n’importe quelle identité et que le Centre veut récupérer vivant, de préférence (wink). C’est un jeune homme d’une trentaine d’années qui s’est échappé d’un lieu secret appelé le Centre, après des années de captivité. Il a été kidnappé étant enfant et ne se souvient pas de son nom de famille, ni de ses parents.

Le Caméléon Trilogie du samedi

Son but ?

Jarod souhaite retrouver sa famille. Mais ayant passé sa vie au Centre, il ne connait rien de la vie en-dehors de ces murs. Il va donc passer les saisons 1 et 2 à découvrir la vie, tout en jouant le rôle de bon samaritain auprès d’inconnus. Toute la série est dédiée à la poursuite de son but, être réuni avec sa famille. Mais il cherche également à contrecarrer les plans néfastes du Centre lorsqu’il le peut et à comprendre pourquoi ce dernier est obsédé par sa personne.

Jarod s’est enfui avec des documents du Centre, des enregistrements de sa vie passée dans les lieux. Il les consulte régulièrement, lorsqu’il a besoin d’aide pour traquer un coupable.

Sa technique ?

Au fil de ses voyages à travers les États-Unis, Jarod rencontre différentes personnes qu’il va aider. Il va ainsi nouer des liens profonds avec certains qu’il revient voir régulièrement. Lorsqu’une histoire l’intéresse, il colle des coupures de journaux dans un petit carnet rouge qu’il consulte régulièrement. Il entre ensuite « accidentellement » en contact avec la famille ou la personne qu’il cible et les aide de manière plus ou moins visible. Les 2 premières saisons, les épisodes se déroulent presque toujours de la même façon.

Le Caméléon Trilogie du samedi

Une routine qui roule

Jarod découvre une affaire. Il entre dans la peau d’un personnage (pompier, policier, cascadeur, magicien, escort, garde du corps…) afin de se rapprocher de la famille ou de la victime. Puis il mène son enquête, déniche le coupable et élabore un plan pour le faire tomber. Son but est de le faire avouer et de le livrer à la police. Nous sommes bien sûr conscients que de tels aveux ne seraient pas valables dans la réalité, mais ce n’est pas le sujet de la série, donc ça passe. Parmi les moments les plus intéressants figurent l’élaboration du plan avec la petite musique dédiée et la gourmandise du jour qu’il a découverte (les bonbons Pez, la gelée, les nouilles chinoises, la soupe en sachet…). Une fois son travail terminé, il part avant l’arrivée des agents du Centre, toujours sur ses talons.

Le Caméléon Trilogie du samedi

Les protagonistes ?

Jarod est pourchassé prioritairement pas un trio composé de Melle Parker (agent de terrain), Sydney (le psychiatre qui l’a élevé) et Broots (technicien informatique). Mais bientôt, Mr Lyle fait son apparence, également sur les traces du fugitif.

Celui qui donne les ordres est Mr Parker (père de Melle Parker), qui travaille en étroite collaboration avec Mr Raines (un homme étrange qui circule avec une bouteille d’oxygène).

Au fil de ses aventures, Jarod croise différents protagonistes avec lesquels il se noue parfois d’amitié. Certains apparaissent ainsi des plusieurs épisodes au fil des saisons.

Le Caméléon Trilogie du samedi

Les relations entre les personnages ?

Les relations entre les personnages sont plus compliquées qu’elles n’y paraissent. En effet, après son kidnapping lorsqu’il était enfant, Jarod a quasiment été élevé par Sydney, l’un des psychiatres du Centre. Ils sont très proches et ont une relation père-fils, même si l’un pourchasse l’autre. Ainsi, quand Jarod se pose des questions sur sa vie ou a besoin d’aide, il n’hésite pas à le contacter. De même, il est très proche de Melle Parker, au contact de laquelle il a grandi. Mais une fois adulte, celle-ci se lance à sa poursuite pour le ramener au Centre, même si au fil des saisons elle y met moins d’enthousiasme et d’énergie. Le trio à la poursuite de Jarod est complété par Broots, un petit génie de l’informatique mais peureux comme tout. Lui aussi n’est pas le plus actif dans la recherche du Caméléon. Jarod leur envoie régulièrement des « cadeaux » ou il les laisse sur place afin qu’ils les découvrent à leur arrivée. C’est un jeu du chat et de la souris : attrape-moi si tu peux.

Le père de Melle Parker, Mr Parker, directeur du Centre, est un homme plein de mystères, dont le rôle réel est trouble. Il en va de même pour Mr Rains, le vrai méchant de la série et Mr Lyle, homme violent et imprévisible.

Le Caméléon Trilogie du samedi

L’évolution de la série ?

La série Le Caméléon évolue au fil des saisons. Dans les 2 premières, on se concentre sur le rôle de Jarod l’ange gardien. Mais au fur et à mesure que la série avance, il fait de plus en plus de découvertes sur lui, sa famille et le Centre. La mère de Melle Parker a été assassinée au Centre, et la jeune femme est obsédée par la recherche de son assassin. Jarod va ainsi jouer au jeu du chat et de la souris pour obtenir des informations sur sa famille en échanges d’informations sur le meurtrier de sa mère. Mais plus la série avance, plus les choses semblent se compliquées, la vérité parait de plus en plus trouble et les relations entre les personnages sont plus étroites qu’on ne le pense.

Une série inachevée ?

L’un de mes plus grands regrets est le fait que la série se soit terminée sur un cliffhanger après 2 téléfilms. On ne connait/comprends pas vraiment tout. J’ai vraiment aimé la série, mais j’aurai aimé avoir une vraie fin. Les auteurs ne répondent pas à la question existentielle de la série Le Caméléon, à savoir pourquoi le Centre pourchasse-t-il Jarod ? Qu’est-ce qui le rend aussi spécial au point d’être prêt à tuer pour le retrouver ? Nous ne le saurons jamais.

Générique

Infos

  • Tous les personnages ont une identité incomplète : Melle Parker (que son père appelle « Mon ange »), Sydney, Broots, Mr Lyle, Mr Parker, Mr Raines ou encore Jarod. Au fil de ses aventures, Jarod se forge régulièrement une nouvelle identité mais conserve toujours son prénom.
  • Le premier téléfilm a pour titre Caméléon contre caméléon et le second L’Antre du Diable
  • La série Le Caméléon s’est poursuivie sous une forme différente. Steven Long Mitchell et Craig W. Van Sickle, les auteurs de la série ont écrit deux romans (The Pretender: Rebirth, The Pretender: Saving Luke titres en version originale) qui suivent les aventures de Jarod avec également certains personnages de la série.

La série Le Caméléon vous a plu ? Découvrez également le livre Le Caméléon de Christophe d’Antonio et le le film de Steven Spielberg Attrape-moi si tu peux.

You may also like

3 Comments

  1. Pingback: La Trilogie du samedi, rendez-vous incontournable des années 1990 - Les toiles de la culture

  2. Pingback: Le caméléon ou l'usurpateur d'identités - Les toiles de la culture

  3. Pingback: Painkiller Jane, une série douloureuse Les toiles de la culture - Les aventures d'une chercheuse d'histoires

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.