Pour une trentenaire comme moi, les années 1990 rappellent de très bons souvenirs. Comment en effet oublier des films comme Coup de foudre à Notting Hill, Quand Harry rencontre Sally ou Dirty Dancing ? Chacun de ces films renferme une ou plusieurs scènes inoubliables, qui ont grandement contribué à leur succès. Ils représentent le summum du romantisme et ont fait (et font toujours) rêvé des millions de spectateurs. Hollywood savait vraiment comment faire rêver les jeunes filles en fleur.

Quand Harry rencontre Sally
© D.R

Souvenirs, souvenirs

Pour les plus jeunes (en gros ceux qui n’ont pas vu la Coupe du Monde 1998 en direct à la télévision), sachez que les années 1990 marquent un moment clef dans l’histoire du cinéma. Chaque décennie a en effet vu un genre cinématographique être popularisé : les westerns spaghettis dans les années 1960 (Le Bon, la Brute et le Cinglé, 1966), les justiciers policiers dans les années 1970 (Inspecteur Harry, 1971), les buddy movies et les films d’action dans les années 1980 (Le flic de Beverly Hills, 1984 ; Terminator, 1984). Les années 1990 ont pour leur part été marquées par les comédies romantiques et les années 2010 par les blockbusters (les films Marvel et DC Comics, Transformers, Le Seigneur des Anneaux…).

Les comédies romantiques étaient à la mode, donc les studios ont sorti un nombre incalculables de films durant cette période, avec plus ou moins de réussite, et plus ou moins toujours les mêmes acteurs. Parmi les plus connus figurent :

  • Meg Ryan : Quand Harry rencontre Sally, Vous avez un message, Nuit Blanche à Seattle
  • Sandra Bullock : L’Amour à tout prix, Les Ensorceleuses
  • Julia Roberts : Coup de foudre à Notting Hill, Pretty Woman, Le mariage de mon meilleur ami
  • Hugh Grant : Quatre mariages et un enterrement, Mickey les yeux bleus

La star parmi les stars était Julia Roberts. Son immense sourire et ses nombreuses dents blanches (pour mieux te manger mon enfant) étaient absolument partout. C’est simple, avec Erin Brockovich sorti en 2000, elle est devenue la première actrice à être payée 20 millions de dollars pour un film. C’est dire.

coup de foudre à Notting Hill
© D.R

Une histoire prévisible mais appréciable

Ce qui me plaisait (et me plait toujours) dans ces films est la simplicité des histoires, avec une fin généralement prévisible. Le garçon finit avec la fille. Mais ce n’est pas pour cette raison que l’on regarde une comédie romantique. C’est pour tout ce qui se passe au milieu. Oui, ils vont probablement terminer ensemble. Mais comment ? Pourquoi ? Les films romantiques des années 1990 sont bourrés de clichés. Au point où je me dis parfois « Ah oui, quand même ». Mais je les regarde encore et toujours avec le même plaisir coupable. Pour voir le couple principal finir ensemble. De ce fait, l’alchimie entre les 2 personnages principaux est presque plus importante que le scénario. Presque. Sally et Harry. Noah et Allie. Molly et Sam. Une seul regard, une seule scène, et l’on sait si le film est un succès ou pas.

Love actually

Le scénario d’un film romantique est généralement immuable et prévisible. Un garçon rencontre une fille ou une fille un garçon. Ils se plaisent, mais les circonstances font qu’ils ne peuvent être ensemble. Arrive alors les meilleurs amis qui vont participer au rapprochement des deux protagonistes. S’ensuit diverses aventures avec de nombreux rebondissements qui mènent au rapprochement des deux personnes. Si c’est un bad boy, on découvre que sous son apparence bourrue et rebelle se cache un garçon sensible. Si c’est une gosse de riche, elle découvre que les prolétaires aussi ont un cœur.

Quand un garçon suit une fille pendant des heures, c’est romantique. Quand un garçon demande à un de ses amis de trouver le numéro de téléphone d’une fille qui lui plait, c’est romantique. Quand un garçon embrasse une fille de force, c’est romantique. Du moins ça l’était à l’époque. Aujourd’hui, le mouvement #Metoo est passé par là, et je dois dire que je ne vois plus les choses de la même façon, surtout lorsque l’on entend parler de ce qui se passe hors des plateaux et de la façon dont sont traitées certaines actrices. Le harcèlement est banalisé, voire accepté dans les films. Ce qui a parfois tendance à le rendre acceptable dans la vie de tous les jours pour certaines personnes. Malheureusement. Cette question des clichés sera abordée dans un prochain article. Le comportement des hommes et des femmes est très stéréotypé et codé dans les comédies romantiques. La femme est toujours celle qui subit. Pour preuve, jetez un coup à ce schéma très complet sur les comportements types dans les romances. Quel comportement considère-t-on comme acceptable et pourquoi ?

Des films et acteurs(trices) qui ont marqué une génération

Certains films ont marqué les esprits, que ce soit parce qu’ils comptaient des acteurs célèbres ou le fait que les gens s’identifiaient facilement aux personnages. Je les classeraient en deux catégories : Les films pour adolescents ou teenage movies et les films pour un public plus adulte. La liste n’est bien sûr pas exhaustive et est suggestive.

Les teenage movies :

  • Sex Intentions  (dur dur d’être jeune et riche)
  • A walk to remember (un bad boy est touché par la grâce)
  • À tout jamais, une histoire de Cendrillon (l’exploitation des plus faibles offre toujours une bonne base scénaristique)
  • Dix bonnes raisons de te larguer (même les garces ont droit à l’amour)
  • Elle est trop bien (ou quand une moche à lunettes découvre les lentilles de contact et le peigne)
  • Save the last dance (les jeunes des quartiers défavorisés ne sont pas seulement pauvres, ils savent aussi danser)

Les films pour un public plus adulte :

  • Un automne à New York (je suis ton père)
  • Love Actually (All I want for Christmas is you)
  • The Holiday (Spéciale dédicace à Switchome)
  • Shakespeare in Love (ou l’art subtile du transformisme)
  • Bridget Jones (All by myself)
  • The Notebook (comment faisaient les gens avant le mémo du smartphone ?)
  • Amour et amnésie (Je t’aime. Moi non plus. Je t’aime. Moi non plus. Je t’aime. Moi non plus.)
  • L’amour sans préavis (la relation tourmentée entre un riche oisif et une avocate militante)
  • Mary à tout prix (vous ne verrez plus le gel capillaire de la même façon)

Les stars à cette époque avaient pour nom Reese Witherspoon, Drew Barrymore, Cameron Diaz, Freddie Prinze Jr… Jeunes acteurs, ils sont devenus des stars planétaires du jour au lendemain et ont enchainé les films avec plus ou moins de succès. Les réseaux sociaux n’existaient pas à cette période, alors tout passait par les magazines et les émissions de télé (as-tu oublié Fan 2 avec Séverine Ferrer ?). Je ne compte plus les posters que j’avais accroché sur les murs de ma chambre. Les acteurs des séries pour adolescents figuraient dans les mêmes programmes et provoquaient le même engouement (Dawson, Beverly Hills, Charmed, Buffy contre les vampires…).

Pour quelques-uns d’entre eux, le passage à des rôles plus adulte a été très difficile. A l’image des membres de boys band, le public s’est habitué à les voir comme des adolescents et a refusé (et refuse toujours pour certains) de les voir grandir. 

  • Sarah Michelle Gellar, dont la carrière a décollé grâce au soap opéra La force du destin (1993), a ensuite connu la gloire avec la série Buffy contre les vampires (1997-2003), ce qui lui  a permis de tourner des films à succès comme Sex Intentions (1999) et Souviens-toi l’été dernier (1997). L’actrice a tenté un retour à la télévision en 2011 avec la série Ringer, mais le public n’a pas été au rendez-vous et la série a été arrêtée au bout d’une saison.
  • Son mari, Freddie Prinze Jr., a commencé sa carrière à la télévision avant de se faire repérer par le cinéma. Il a ainsi tourné dans Elle est trop bien (1999) et Boys and Girls (2000). Après de nombreux échecs au box office, il fait son retour à la télévision dans le série 24 (2010). Il est aussi connu pour être la voix de Kanan Jarrus dans la série animée Star Wars Rebels (2014-2018).
  • Lindsay Lohan, petite chérie de l’Amérique dont la montée a été aussi fulgurante que la chute. Sa carrière a commencé très tôt, en tant que modèle pour des publicités à la télévision qund elle était encore enfant. Puis elle s’est fait connaitre dans des téléfilms Disney avant de jouer dans le film Freaky Friday (2003), énorme succès au box office. Hollywood continue de lui faire les yeux doux et elle tourne dans Lolita malgré moi (2005). Divers problèmes d’addictions ont ensuite plombé sa carrière.
  • Reese Witherspoon est la fiancée de l’Amérique. Menue, adorable, blonde, pleine d’entrain et populaire (c’est pas moi qui le dit !), elle a su se construire une carrière d’actrice mais également de productrice. Après plusieurs rôles à la télévision, Reese tourne dans divers films dont Pleasantville (1998) et L’Arriviste (1999) qui la font connaître auprès du public. La Revanche d’une blonde (2001) lui apporte une reconnaissance bien méritée. La récompense suprême survient en 2005 avec le film Walk the line qui lui permet de remporter plusieurs prix dont un Oscar de la Meilleure actrice. Après le succès mitigé rencontré par certains de ses films, elle produit et joue dans la série Big Little Lies (2017-). Elle est désormais autant réputée pour ses talents de productrice que d’actrice.
  • Qui ne connaît pas Drew Barrymore ? « ET téléphone maison » Ça ne vous rappelle rien ? Enfant star et chouchou du public, la carrière de Drew a connu des hauts et des bas. Elle joue dans ET à 7 ans, fait une cure de désintoxication à 13 ans et une tentative de suicide l’année suivante. Décidée à retravailler à Hollywood et reconquérir son public, elle tourne dans de nombreux films dont À tout jamais, une histoire de Cendrillon (1998) et surtout Charlie et ses drôles de dames (2000). Drew s’intéresse également à la production, Donnie Darko et Santa Clarita Diet (2017-2019), série dans laquelle elle a joué et qu’elle a produite.

Quel avenir pour les comédies romantiques?

De nos jours, les comédies romantiques sont différentes. Elles sont présentes en plus petit nombre et marchent moins au box-office de manière générale. Les mentalités ont changé et les attentes semblent être différentes. De temps à autres un film émerge du lot, mais c’est un phénomène rare dans cet océan de films de superhéros et autres blockbusters. Je ne suis pas particulièrement convaincue par tout ce qui sort, mais je regarde quand même. Aurais-je vieilli ? Mes goût auraient-ils changé avec le temps ? Je ne saurai le dire. Dans les années 2000, l’un des plus gros succès de l’année a été le film Hitch – Expert en séduction (2005) avec Will Smith et Eva Mendes. Nous avons aussi eu droit à 27 robes (2008), P.S. I love you (2008)ou encore La proposition (2009). Ces dernières temps, Crazy Rich Asian (2018), Love Simon (2017), After (2019) ou encore Séduis-moi si tu peux (2019) ont cartonné au box-office.

27 robes film
© Fox 2000 Pictures

Existe-il encore une reine des comédie romantique ? Quel acteur fait aujourd’hui vibrer le cœur des jeunes midinettes ? Je pense que ce type d’acteur(trice) n’existe plus. Plus personne ne semble posséder de « Master es comédie romantique ». Je pense qu’il y a aussi la peur pour un acteur d’être catalogué « acteur romantique » et d’être coincé dans ce rôle pour toujours. Il est en effet difficile après d’être pris au sérieux par les studios et réalisateurs.  Et par le public. Tourner dans ce genre de film peut être un bon tremplin pour une suite de carrière plus sérieuse, à condition de s’échapper du moule rapidement. Et de bien choisir ses réalisateurs. A l’image de Robert Pattinson. Ou de Kristen Stewart. Il y a aussi les studios qui ne veulent plus prendre de risques et préfèrent se tourner du côté des adaptations de romans adolescents à succès.

Twilight Stewart Pattinson
© Summit Entertainment

Les films pour adolescents sont toujours au goût du jour mais lorgnent désormais du côté de la science-fiction. Les jeunes (et moins jeunes) peuvent ainsi assouvir leur soif de romances fantastiques avec des vampires, sorcières et autres personnages devant Sortilège (2011), Warm bodies : Renaissance (2013), Les âmes vagabondes (2013), Sublimes Créatures (2013) ou bien sûr la saga Twilight. Ceux qui ont la fibre musicale ont pousse la chansonnette devant Camp Rock et High School Musical. Mais les studios n’hésitent pas à également produire des films aux sujets plus sérieux, même si le public visé est jeune. Preuve en est avec Nos étoiles contraires (2014) ou Si je reste (2014).

Nos étoiles contraires film
© Twentieth Century Fox France

Certains de ces films sont clairement mauvais et sont plus connus pour leurs acteurs que pour la qualité de leurs scénarios. Si l’on analyse les chiffres du box office, on remarque que les films qui trustent les premières places sont L’indétrônable Titanic, suivi par La Belle et la Bête. Viennent ensuite des adaptations du romans à succès Twilight, une façon comme une autre de s’assurer un retour sur investissement. Les producteurs se disent en effet que les lecteurs des romans seront des spectateurs potentiels. Les romances prennent un tour plus, surnaturelles. Lors de la projection des films Twilight, les salles étaient à chaque fois remplies d’adolescentes hystériques qui hurlaient à chaque apparition de leurs personnages/acteurs préférés (#TeamJacob ou #TeamEdward pour rappel). Je ne vous raconte même pas les scènes où le loup-garou Jacob se mettait torse nu. Mon ouïe ne me l’a toujours pas pardonné et j’ai encore les oreilles qui sifflent. Quand à 50 Nuances…, la déception des gens à la sortie de la salle était tellement palpable qu’elle en était risible. Le film étaient vendus comme « légèrement salace » et beaucoup de gens sont restés sur leur faim. Ha ha ha.

Box office mondial films romantiques

Des chaînes pour tous

En ce moment, les séries et téléfilms romantiques semblent avoir les faveurs des studios et producteurs. Aux États-Unis, les chaînes Lifetime de A&E Television Networks et Hallmark Channel sont les spécialistes du genre. Vous voulez savoir comment a commencé la relation entre un certain Harry et Meghan Markle ? Vous êtes intrigué par les dessous de l’histoire entre le Prince William et Kate Middleton ? Vous cherchez un téléfilm tranquille à regarder un jour de pluie ? Lifetime est la solution préférée des Américaines, spécifiquement calibrée pour la ménagère. Pour séduire les conjoints des spectateurs, la chaîne s’est développée et propose désormais des programmes et films à même de séduire un public plus masculin (sport, films avec des protagonistes masculins…). Quant à Hallmark, la chaîne est particulièrement réputées pour ses films romantiques, notamment ses films de Noël.

En France, nous avons les téléfilms de l’après-midi sur TF1 et M6. Classés entre romances, action ou drame, ils ont pour point commun d’être des productions américaines pour la grande majorité et d’être diffusés juste après le repas (entre 14h et 17h au plus tard). Que celui qui n’a jamais trainé devant la télévision un jour de paresse, content de flemarder en regardant ce qui passe sur le petit écran me lance sa télécommande ! L’histoire est toujours la même : je regarde une émission ou autre chose puis vient la publicité. Je zappe pour ne pas avoir à subir la pub XLS (vous savez, celle où la fille mincit tellement vite pendant la nuit grâce à la crème minceur que le drap glisse sur sa peau) et je tombe sur un téléfilm. Je regarde en me disant que je vais passer le temps en attendant que mon programme commence. Mais rapidement, je suis prise dans le film et j’oublie de changer de chaîne le moment venu. Pas la peine de lever les yeux, je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas !! On se dit tous, encore 5 minutes et avant de comprendre, il est déjà 17h, l’heure des téléréalités.

M6 replay

Se réinventer sous une nouvelle forme

Mais la comédie romantique n’a pas dit son dernier mot, elle a appris à s’adapter. Netflix s’est ainsi mis à produire en masse des films romantiques durant son « Summer of Love » en 2018, The Kissing Booth, Petits coups montés et À tous les garçons que j’ai aimés, s’engouffrant dans un secteur qui a été abandonné des studios hollywoodiens. Les acteurs de ces films sont devenus des stars adulées des plus jeunes (et des moins jeunes) qui les suivent en masse sur les réseaux sociaux. C’est après avoir analysé leurs données que les dirigeants de Netflix ont décidé de se lancer dans la comédie romantique. En effet, en 2017, plus de quatre-vingts millions de comptes ont regardé un film romantique sur Netflix. Le but de la plate-forme n’est pas forcément de créer une œuvre innovante mais de produire des films qui seront regardés par le plus grand nombre. Ce qui pose encore une fois le problème de la qualité des œuvres proposées par Netflix, reproche qui lui est souvent fait. De proposer de la quantité plus que de la qualité. Les films romantiques produits par la plate-forme ne sont pas forcément les plus innovants. Pour la plupart, ils se contentent de surfer sur des œuvres et thèmes maintes fois évoqués qui ont fait les grandes heures de la comédie romantique. Ou de proposer des scénarios douteux ou maladroit. Mais leur force réside dans la diversité de leur casting. Stéréotypes d’hier, ils sont les acteurs principaux d’aujourd’hui : homosexuel(le)s, minorités ethniques… Tout le monde a droit à son rôle. Un vrai. Pas seulement celui du meilleur ami gay. Ou de l’amie moche. Ou de l’amoureux (se) transit ignoré.

Netflix
Romances originales Netflix

Les séries s’intéressent également au sujet. Preuve en est avec les succès de Crazy Ex-Girlfriend,  You’re the worst ou encore Jane the Virgin. Grey’s anatomy (2005) et Outlander (2014) possèdent ainsi un public de fidèles. Avec une série, on peut suivre les aventures de nos héros préférés sur la durée. Avec un film, on va directement à l’essentiel.

Outlander série
© Starz

Au final, les romances ont évolué avec les années, tant dans le genre que dans les moyens de diffusion. Le public qui les regarde est différent et a des attentes différentes. Exit les scénarios prévisibles et les acteurs(trices) au physique parfait, bonjour Monsieur et Madame tout le monde et scénarios plus crédibles. Le retour de la comédie romantique que tout le monde attendait en 2018 ne s’est pas produit. A mon avis, les romance existeront toujours. Mais sous quelle forme ?

Romance films et séries

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.