Étudiant dans une université bouddhiste, Kurō Karatsu ne sait pas quoi faire de sa vie. Il rejoint un jour l’Amicale des étudiants. De l’extérieur, il s’agit d’une simple association, mais en réalité, tous les membres possèdent des dons. Le jeune étudiant est pour sa part doté de la capacité de parler aux morts. Le groupe décide de mettre leurs talents en commun et d’accomplir les dernières volontés des défunts, moyennant finance.

Titre original : Kurosagi shitai takuhaibin

Scénariste : Eiji Otsukai

Dessinateur : Housui Yamazaki

Date publication : 2000-2018

Éditeur : Pika Edition

Nombre de tomes : 21 (achevé)

Protagonistes principaux (volume 1) : Kurō Karatsu, Ao Sasaki, Makoto Numata, Keiko Makino, Yūji Yata, Cérélès

Kurosagi, livraison de cadavres est un shōnen des plus originaux. Nous suivons les aventures du héros Kurō Karatsu qui rejoint un groupe d’étudiants dans son université bouddhiste. Alors qu’il fait connaissance avec chacun des membres, il découvre qu’ils possèdent tous un don ou une capacité qui les rend unique. Nous avons Ao Sasaki, la présidente de l’association, une surdouée de l’informatique et un véritable hacker. Makoto Numata est capable de trouver les cadavres grâces à son pendule. Keiko Makino, une jeune femme qui a étudié la thanatopraxie (technique d’embaumement et de présentation de cadavres). Yūji Yata est un étudiant qui communique avec les extraterrestres grâce à une marionnette, Cérélès. Quant à Kurō Karatsu, il possède, et de loin, le don le plus extraordinaire. C’est un télépathe qui peut communiquer avec ls morts.

Le groupe a une très bonne dynamique, car ils sont tous complémentaires. L’un trouve les cadavres, un autre le fait parler, un autre constate les causes du décès, un autre fait des recherches sur le défunt et un autre qui aide tout un chacun. Ce qui leur force, c’est le mélange et a complémentarité de leurs capacités.

L’Amicale des étudiants va se développer et créer sa petite entreprise, Kurosagi Livraison. Son but ? Accomplir les dernières volontés des défunts contre rémunération. Mais officiellement, ils se chargent de toutes sortes de livraisons. Le petit groupe va ainsi se lancer à la recherche de cadavres pour faire fructifier son entreprise. Mais ils vont rapidement se rendre compte que les choses ne sont pas aussi faciles qu’ils l’imaginaient. Ils vont devoir naviguer entre les demandes farfelues, les proches inconsolables et les meurtriers prêts à tout pour ne pas se faire prendre.

Kurosagi, livraison de cadavres est un manga qui oscille entre drame et comédie. Le thème principal est lourd, le livre parle essentiellement de la mort, mais le sujet est abordé avec une certaine dose de légèreté qui le rend très agréable à lire. Les dessins du premiers tome font un peu amateur et pas très précis, mais pour avoir lu certains des tomes suivants, les traits vont en s’améliorant. Donnez-lui sa chance !

You may also like

1 Comment

  1. Pingback: 5 mangas à découvrir : de Letter Bee à Fight Girl Les toiles de la culture - Les aventures d'une chercheuse d'histoires

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.