319views

Le sujet

La chaussure et son histoire à travers les siècles

Chaussures d’époque hommes et femmes

L’histoire de la chaussure

Le Musée des arts décoratifs nous propose une cartographie de l’histoire de la chaussure. A travers « Marche et démarche », nous découvrons un accessoire, véritable source de fascination et de douleur, élevé au rang d’œuvre d’art. L’exposition s’interroge sur cet objet et son évolution au fil des siècles. Hommes, femmes, enfants, évènement mondain ou activité pratique, Europe, Asie ou le reste du monde, il y a des chaussures pour toutes les occasions. Et pour tous les visiteurs.

Babouches, sandales…

Une chaussure pour tous

Simple accessoire pratique pour certains, objet de luxe et d’apparat pour d’autres, la chaussure ne laisse personne indifférent. Selon les cultures et les époques, nous apprenons que la forme, la taille ou encore la matière de la chaussure diffère selon son utilisation. Les paysans et les plus pauvres ont toujours porté des chaussures pratiques et solides tandis que les plus riches et les classes aisées ne vivent que pour le paraître, quitte à porter des chaussures inconfortables et peu solides. Qu’en est-il à noter époque ?

Chaussures à talons compensés
Chaussures pour pieds bandés (Chine)

Une véritable œuvre d’art

L’exposition « Marche et démarche » met également l’accent sur les chaussures importables, ces œuvres d’art fabriquées pour les défilés hautes couture ou destinées aux séances photos. Talons vertigineux, matières insolites, formes invraisemblables, la chaussure devient alors plus qu’un accessoire, elle se transforme en objet de convoitise et de fascination. Rien n’est trop beau pour satisfaire toutes les envies et tous les rêves des créateurs et artistes.

Noritaka Tatehana – Crystal Lady Pointe
Erwina Ziomkowska

Un objet de rêve

La célèbre basket Air Jordan, le soulier en verre de Cendrillon, les bottes de 7 lieux du Petit Poucet, vous pourrez aussi admirer ces chaussures qui ont fait rêver des millions d’enfants (et les plus grands). Et les visiteurs les plus téméraires pourront même essayer certaines des chaussures les plus loufoques, aux talons les plus vertigineux (plus de 30 cm !!!!). Si vous n’êtes pas du genre aventureux, vous pourrez vous contenter de regarder les extraits vidéos de films : La grande vadrouille, Mémoire d’une Geisha, Certaines l’aiment chaudes

Maison Martin Margiela – Escarpins de verre
Essayage chaussures

Le sujet

La chaussure, cet accessoire objet de toutes les convoitises

Le lieu

Le Musée des arts décoratifs

7 rue de Rivoli, 75001 Paris

(accès métro : 1 : Tuilerie, Palais Royal, métro 14 : Pyramides)

La durée

Du 07 novembre 2019 au 23 mars 2020

Les tarifs

11, 50 € plein tarif et 8, 5 € tarif réduit

Vous n’avez pas besoin d’être un fétichiste des chaussures pour vous apprécier l’exposition « Marche et démarche ». Alors courez-y !

You may also like

1 Comment

  1. Pingback: Une femme, une histoire - Les toiles de la culture

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.