846views

Bruce Wayne est Batman, milliardaire le jour et héros la nuit. Depuis des années, il protège Gotham City contre les bandits et autres vilains qui cherchent à corrompre et détruire la ville. Il doit ainsi affronter Double-Face et L’Homme-Mystère tout en prenant un apprenti sous son aile. Dans son combat contre le crime, il peut compter sur son fidèle majordome Alfred.

Batman forever

Je vais être honnête. Je n’ai pas la moindre idée de ce que j’ai regardé. Je ne comprends même pas le but de ce film. Les personnages ne vont pas ensemble, le scénario est inexistant, les acteurs surjouent, et ce n’est là que le début du problème. Plongeon dans un désastre cinématographique.

J’ai regardé Batman Forever avec un esprit totalement ouvert, sans aucun apriori. J’ai décidé de regarder la trilogie Batman de Burton qui comporte Batman, Batman le défi (le meilleur des trois à mon humble avis) et Batman Forever. De quoi est-il question dans ce troisième opus ? Le film commence sur les chapeaux de roue avec Batman qui affronte Double Face et son équipe qui sont en train de commettre un braquage dans une banque. Ils prennent un otage, que le chevalier masqué va tenter de libérer. Il y a des combats, de l’action, des couleurs. Comme toujours, le récit prend place à Gotham City. Dans cette version, la ville est moderne et rappelle Las Vagas. Batman est bien implanté en ville et a noué une relation de confiance avec les forces de police, plus particulièrement avec le commissaire Gordon, qui le contacte en cas de besoin. Il peut donc faire son travail de justicier en toute quiétude.

Batman forever Val Kilmer

Bref, la scène d’ouverture du film annonce la couleur du reste de Batman Forever : un grand n’importe quoi. Batman alias Val Kilmer arrive sur les lieux où il fait la connaissance du Dr. Chase Meridian, interprétée par Nicole Kidman. Dès le départ, elle lui fait clairement comprendre qu’elle est intéressée par lui. Et plus si affinité. Batman se montre glacial et froid ce qui ne l’arrête pas du tout. Il fait son boulot, qui consiste à mettre fin aux agissements d’Harvey Dent, l’ancien procureur de district qui s’est tourné vers le côté obscur.

Batman forever Val Kilmer Nicole Kidman

Le casting me laisse des plus perplexes. Tommy Lee Jones en Double-Face est à mon sens une erreur de casting. Il surjoue tellement que ça en est gênant à regarder. Jim Carrey est Edward Nygma ou L’Homme Mystère. Cet employé de Wayne Enterprises voue à Bruce Wayne une intense admiration qui va se transformer en haine profonde suite à son rejet. Il fait du Jim Carrey. Et c’est très décevant. Je m’attendais à mieux. Val Kilmer est tellement froid en Batman que j’en ai eu des frissons. Honnêtement, il a l’air de s’ennuyer à mort. Et certains de ses dialogues sont tellement mauvais que je pense que moi aussi j’aurais tiré la tronche si j’avais dû les prononcer. Dick Grayson/Robin est Chris O’Donnell, un personnage de plus clichés. Le futur compagnon de Batman le rejoint à la mort de sa famille, tuée lors d’une représentation au cirque suite à l’intervention de Double-Face. Il essaye de s’adapter à la vie de riche tout en conservant ses principes. Le Dr. Chase Meridian n’existe qu’en tant que flirt de Batman. Nicole Kidman passe tout son film à lui raconter ses fantasmes sur l’homme chauve-souris. Sérieux ?!

Batman forever Tommy Lee Jones Jim Carrey

Passons au scénario. Quel scénario ? Je veux dire, Batman passe tout le film à flirter avec le Dr Chase, à faire la leçon à Dick, à pourchasser les deux vilains et à faire une crise existentielle. Double-Face et L’Homme-Mystère s’associent pour tuer Batman et accessoirement découvrir son identité secrète. Dick Grayson veut de venger de Double-Face qui est responsable de la mort de sa famille. A la fin du film, une question me taraudait l’esprit : que diable viens-je de regarder ? Comment ai-je pu perdre min temps à regarder cette bouillie infecte et indigeste ?

Passons à la mise en scène. Ce film est beaucoup familial que les opus réalisés par Tim Burton, très sombres et violents. Ici, les méchants sont des petits rigolos que l’on ne prend pas vraiment au sérieux. Il y a un côté très cartoonesque qui vise très clairement un public plus jeune.

Batman Forever est produit par Tim Burton mais réalisé par Joel Schumacher. Ce dernier nous propose un Batman qui se remet en question, et s’interroge sur son identité. Est-il Batman ou Bruce Wayne ? Un héros ou un milliardaire ? L’un peut-il exister sans l’autre ? Il est devenu Batman par esprit de vengeance. Mais cette dernière disparait, que lui reste-t-il ? Le héros affaibli devient alors une proie parfaite pour des vilains dont l’unique but est de le briser et le détruire. Mais il est trop indifférent et froid à mon goût. Il ne parait ressentir aucune émotion. Même ses ennemis paraissent plus enjoués que lui, c’est dire !

Batman forever Val Kilmer Chris O'Donnell

Je ne saurai que trop vous conseiller de fuir et passer votre chemin si un jour vous tombez sur Batman Forever. Je vous aurai averti. Et dire qu’il parait que la suite, Batman et Robin est encore pire…

Batman forever

Bande-annonce

Vous aussi vous avez des regrets d’avoir regardé Batman Forever ? Rincez-vous les yeux avec Batman le défi ou la Trilogie Batman de Christopher Nolan.

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.