Trois nuits dans la vie de Zhang Dong Ling. Trois histoires qui nous donnent un portrait complet de l’homme. Comment est-il devenu ce qu’il est ? Et pourquoi ?

L’un de mes coup de cœur de 2019. Face à la nuit est un film magnifique, que j’ai aimé de bout en bout. Pour son format déjà. Il se divise en trois parties, chacune racontant une nuit qui a marqué la vie de notre protagoniste et a fait de lui ce qu’il est. Le premier récit se déroule en 2049, le second en 2016 et le dernier en 2000. Je ne vais pas trop entrer dans les détails pour ce résumé sinon le film perdrait tout son charme.

Face à la nuit
© The Jokers

Qualifié de drame, Face à la nuit pourrait tout aussi bien être un thriller ou une chronique existentielle. Nous nous trouvons en effet face à une véritable enquête. Qu’est-il arrivé à Zhang Dong Ling ? Pourquoi est-il aussi en colère ? Le réalisateur détricote toute la vie du héros pour nous faire entrer dans son esprit. Peu à peu, on comprend ce qui l’a rendu aussi hargneux et on finit par se prendre d’affection pour cet homme, aussi antipathique soit-il.

« Fais comme si de rien n’était. »

2049. Le film s’ouvre sur homme qui se suicide et semble s’écraser sur la caméra. Son sang coule et s’étale lentement, recouvrant l’écran. Arrive ensuite Zhang Dong Ling, la cinquantaine, qui, ivre de rage, se jette sur l’amant de sa femme pour le frapper. Expulsé de la salle où le couple d’amoureux se trouvait, on lui fait comprendre qu’il doit laisser son épouse tranquille et aller de l’avant. Alors que sa fille lui conseille également de divorcer, il ne veut pas en entendre parler. Car Zhang Dong Ling est un homme aigri, jaloux, en colère et plein de rancune pour cette femme qui ne l’aime plus. 30 ans plus tôt, son épouse l’a trompé, mais il ne parvient pas à pardonner. Il refuse et ne peut s’y résoudre. L’aime-t-il encore ou cherche-t-il à s’accrocher à des souvenirs ? Chose étonnante, ils vivent encore ensemble. Comment parviennent-ils à cohabiter alors qu’une telle animosité règne entre eux ? Mystère. Ils vivent dans un futur très aseptisé et uniformisé. Le réalisateur a en effet imaginé un futur où tous les habitants portent une puce qui contrôle les signes vitaux mais sert également à payer, déverrouiller des portes et de manière plus générale à surveiller la vie de tous. Les autorités contrôlent tout et savent tout. L’intimité n’est plus qu’un souvenir.

Face à la nuit
© The Jokers

2016. Policier et heureux en ménage, Zhang Dong Ling est le fier papa d’une petite fille. Ce trentenaire sans histoires est apprécié de ses collègues et fait bien son travail. Un soir, il arrête une jeune française, Ara, pour vol à l’étalage. En rentrant chez lui, il surprend sa femme avec un autre homme. Commence alors une véritable descente aux enfers pour cet homme qui vivait jusque-là une vie tranquille. Blessé et meurtri, il quitte le domicile conjugal et part errer dans les rues. Par hasard, il retombe sur Ara, encore une fois en train de voler. Qui est cette jeune fille ? Et pourquoi l’attire-t-elle autant ? Parce que sa vie est tout aussi compliquée que la sienne ? Unis dans la solitude et les problèmes, ils décident de passer la soirée ensemble. Mais les choses vont aller de mal en pis, et le jeune couple va devoir faire des choix.

Face à la nuit
© The Jokers

2000. Grande sœur Wang appartient au crime organisé. Assise à la terrasse d’une échoppe, elle savoure tranquillement son repas quand elle comprend qu’elle est surveillée par la police. S’ensuit une course-poursuite à pied dans les ruelles de la ville au cours de laquelle elle fait la connaissance de Zhang Dong Ling, jeune voleur de moto de 17 ans. Tous deux arrêtés, ils sont menottés l’un à côté de l’autre durant toute la soirée en attendant leur transfert en prison. Ils passent tout leur temps à se disputer car Grande sœur Wang lui fait la leçon sur son mauvais comportement.

Face à la nuit
© The Jokers

« Deviens quelqu’un de bien. Ne finis pas comme moi. »

Face à la nuit tente de répondre à la question : qui est Zhang Dong Ling ? Véritable enquête policière, ce triple récit nous plonge dans les souvenirs d’un homme dont la vie a basculé à cause de choix qu’il a fait et de décisions qu’il a prise.

Bande-annonce :

You may also like

1 Comment

  1. Pingback: Mon top des films 2019 - Les toiles de la culture

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.