La rencontre explosive entre une jeune femme auteur de manga pour jeunes filles mais inexpérimentée en amour et un jeune coiffeur talentueux et charismatique.

Hey Sensei, Don’t you know ? : Baba Fumika, Akaso Eiji
  • Titre original : ねぇ先生、知らないの?, Nee Sensei, Shiranai no ?
  • Titre alternatif : Secret Love
  • Pays : Japon
  • Épisodes : 6 x 24 min
  • Diffusion : du 06/12/2019 au 17/01/2020
  • Saison : 1 (terminée)
  • Diffuseurs : Chiba TV – MBS – TV Kanagawa – TV Saitama
  • Genres : Comédie romantique
  • Acteurs principaux : Baba Fumika (Hanai Ao), Akaso Eiji (Kido Riichi), Yahagi Honoka (Hoshino Nanase), Wada Masanari (Kiritani Asahi), Furukawa Tsuyoshi (Jun), Miyase Ryubi (Koinuma)
  • Réalisateurs : Aoki Tatsuya, Tsubakimoto Keijiro
  • Scénariste : Shimoda Yuko
  • Adapation du manga éponyme d’Asano Aya

Hanai est une jeune mangaka qui ne vit que pour sa passion, les shôjo ou mangas pour filles. Inexpérimentée en amour, elle rencontre néanmoins un certain succès dans son domaine. Mais elle travaille tellement qu’elle en oublie même de prendre soin d’elle. La jeune femme décide donc un jour, sur un coup de tête, d’entrer dans un salon de coiffure. Elle y fait la connaissance de Riichi, un beau jeune homme charismatique qui accepte de s’occuper d’elle.

Hanai est une travailleuse acharnée. Contrainte par des deadlines très serrées, elle passe souvent une partie de la nuit à travailler sur ses planches de manga avec ses assistants, avant de s’écrouler jusqu’au lendemain. La jeune femme en vient à sacrifier famille et amis, qui le lui reprochent. Mais elle ne vit que pour son art, pour lequel elle est prête à tout sacrifier.

Hey Sensei, Don’t you know ? : Baba Fumika, Akaso Eiji

Un beau jour, en revenant d’un rendez-vous avec son éditeur, Hanai se regarde dans la vitrine d’un magasin. Et là, c’est le choc ! Elle ne reconnait pas, elle ne reconnait plus cette jeune femme négligée aux cheveux en bataille. Que lui est-il arrivé ? Comment a-t-elle pu se perdre à ce point ? Sur une impulsion, elle entre dans un salon de coiffure. Et fait la connaissance du beau Riichi, un coiffeur/maquilleur. Le courant passe tout de suite entre les deux jeunes gens. Au point que le jeune homme lui demande de sortir avec lui dès la fin du rendez-vous.

Hey Sensei, Don’t you know ? :Baba Fumika, Akaso Eiji

Pour Hanai, la stupéfaction est totale. Elle ne comprend comment un aussi beau jeune homme pourrait s’intéresser à une femme comme elle ? Une femme quelconque et fade. Mais elle finit par accepter. Hanai écrit un shôjo, un manga destiné à un public féminin. Ironique lorsque l’on apprend son inexpérience et son innocence en matière de relations amoureuses.

Hey Sensei, Don’t you know ? est un drama qui suit les aventures d’un couple qui n’a rien en commun. Elle se passionne pour les histoires d’amour telles qu’elle les raconte dans ses mangas. Lui est un jeune homme qui a le coup de foudre pour une femme obsédée par son travail. Les deux tentent de faire fonctionner leur couple tant bien que mal.

Néanmoins, au bout d’un mois de relation, il faut se rendre à l’évidence. Les choses sont compliquées. Ils n’ont en effet jamais eu le temps de s’embrasser ou même de sortir ensemble ! La faute à l’emploi du temps de Hanai qui ne lui laisse aucun répit. De plus, quand elle a la tête dans son œuvre, elle oublie tout le reste. Même son petit ami. Surtout son petit ami. Qui possède la patience d’un saint et s’adapte à sa chère et tendre. Elle ne rappelle jamais et oublie même de répondre à ses messages. Pas par méchanceté, simplement parce qu’elle est obnubilée par son travail.

Riichi a beau se montrer compréhensif, il lui fait également comprendre que sa patience a des limites et qu’il aimerait bien franchir une étape dans leur relation. Et plus si affinités… C’est là que le drama diffère des autres. Il nous montre en effet un jeune homme poli et à l’écoute des envies et besoins de son compagnes, loin des héros machistes et jaloux que nous avons l’habitude de voir dans les dramas. Lui respecte son côté carriériste, allant jusqu’à s’effacer pour la laisser travailler. Lui qui avait pourtant été quitté par d’anciennes petites amies pour avoir adopté le même comportement.

Hey Sensei, Don’t you know ? : Baba Fumika, Akaso Eiji

J’ai aimé leur complémentarité. Riichi pardonne tout, est amoureux, sûr de lui et compréhensif. Peut-être même trop. Parfois il faisait un peu trop soumis. Hanai est tout son contraire. Elle est tête en l’air, naïve, innocente et ne se rend jamais compte des sentiments des autres. Elle souffre également d’un gros manque de confiance en elle, que le jeune homme cherche à soigner. Si vous saviez le nombre de fois où j’ai eu envie de lui coller des gifles en raison de son égoïsme. Si vous savez que votre vie est à ce point compliquée ou chargée, vous n’entrez pas dans une relation sachant pertinemment que votre conjoint sera délaissé. On dirait parfois que Riichi a plus besoin d’elle que de lui.

Hey Sensei, Don’t you know ? est un drama court et mignon. Ici, pas de méchants, pas de trahisons, pas de drames. Juste une histoire de couple entre une indécrottable et naïve romantique et un jeune homme fou amoureux. J’ai adoré les deux premiers épisodes, car ils nous montraient les évènements du point de vue de Hanai, puis de Riichi. Donc vous devez vous attendre à voir les scènes deux fois, avec les pensées de la jeune femme puis avec les pensées du jeune homme. J’ai trouvé la mise en scène intéressante.

Côté casting, les deux acteurs présentent une très belle alchimie. On tombe un peu dans le cliché de la fausse moche qui devient ravissante quand elle enlève ses lunettes, mais dans ce cas, ça passe. De plus, leur alchimie rattrape un peu le côté répétitif du drama. Pendant les 6 épisodes, Riichi attend que Hanai lui consacre un peu de temps. Si ça ce n’est pas de la patience, je ne m’y connais pas !

Je conseille Hey Sensei, Don’t you know ? aux personnes qui aiment les histoires avec une héroïne qui n’est pas la femme soumise habituelle des dramas japonais.

Bande-annonce

Si Hey Sensei, Don’t you know ? vous a plu, je vous conseille In House Marriage Honey, Coffee and Vanilla ou An incurable case of love.

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.