432views

Elinor Carlisle est une jeune femme dont la tante est riche. A sa mort, elle hérite de tous ses biens. Mais cette dernière s’était rapprochée d’une jeune femme, Mary Gerrard. Lorsque cette dernière meurt à son tour, assassinée, Elinor Carlisle est accusée du meurtre des deux femmes. La première par cupidité, la seconde par jalousie. Son fiancé l’a en effet quitté après avoir rencontré la jeune femme. Tout le monde la pense coupable à l’exception de Peter Lord, un médecin, qui demande l’aide d’Hercule Poirot.

Titre original : Sad Cypress

Auteur : Agatha Christie

Date publication : 1940

Éditeur : Librairie des Champs-Élysées

Protagoniste principal : Elinor Carlisle, Hercule Poirot, Mary Gerrard, Roderick Welman, Peter Lord, Jessie Hopkins, Eileen O’Brien

Je ne suis pas coupable d’Agatha Christie est l’un de ses romans les plus aboutis sur le point psychologique. Il ne s’agit pas d’une simple enquête. La romancière nous plonge en effet dans l’esprit d’une femme accusée d’un double meurtre. Que pense-t-elle ? Comment s’est-elle retrouvée dans cette situation ? Tel est le défi que doit relever Hercule Poirot à la demande d’un médecin, unique personne à croire en l’innocence de la jeune femme.

Cupidité. Jalousie. Ce sont ces sentiments qui auraient poussé la jeune femme à tuer sa tante puis la jeune Mary Gerrard, la fille du gardien. Alors qu’elle avait tout pour être heureuse, un fiancé, une belle vie, son existence a été bouleversé par la mort de sa tante. Elinor a hérité de sa fortune, et de ce fait, a acquis un statut social plus important que celui de son fiancé. Lorsque le couple rencontre Mary, leur relation est bouleversée. Le jeune homme tombe amoureux de la jeune femme, ce qui met fin à leur relation. En dépit de ses sentiments, Elinor offre de l’argent à Mary pour l’aider à proposer son avenir, car c’est ce que sa tante aurait souhaité.

Le titre français est très révélateur : Je ne suis pas coupable. Mary est accusée et arrêtée. Elle finit même par se considérer comme coupable. Mais l’est-elle réellement ? Et pourquoi ne se défend-elle pas contre toutes ces accusations ? C’est là qu’intervient le célèbre détective belge. A l’aide de ses petites cellules grises, il va mener l’enquête et chercher la vérité. Ce qui intéressant dans ce livre, est que la psychologie d’Elinor est au centre de l’enquête. La jeune femme est en effet accusée d’un double empoisonnement ! Alors pourquoi tout le monde, même ceux qui la connaissent, la pensent-ils coupable ?

Hercule Poirot doit démêler le vrai du faux et faire tomber les masques. Ce qu’il fait avec son brio habituel.

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.