Le toucher. L’odeur. La texture du papier. Autant de raison de préférer les éditions anciennes. J’aime les romans d’Agatha Christie. Et si possible, j’essaie d’acheter les éditions originales du Club des Masques. J’essaye également, autant que possible, d’éviter les éditions où la couverture est celle du film dont elles sont l’adaptation. Je préfère les livres avec de magnifiques couvertures évocatrices. De même pour les classiques, je trouve plus agréable de disposer d’une édition ancienne qu’une édition récente.

Livres - intérieur

Les librairies d’occasion, the place to be

Bibliothèques et librairies sont autant de lieux qui permettent d’acheter ou de disposer des œuvres les plus récentes. Mais les brocantes et librairies d’occasion offrent l’opportunité de dénicher les ouvrages les plus anciens. Certes, les livres souffrent parfois un peu d’une lecture abusive, mais pour qui souhaite acquérir des éditions originales, c’est le plan parfait. La fermeture de la librairie d’occasion Le Boulinier a Paris en juin 2020 a ainsi été un coup dur. Pour moi et tous les amateurs de livres d’occasion à petit prix.

Des prix bas

Je ne vais pas faire de généralité et vais parler pour moi. Les livres anciens que j’achète sont pratiquement tous d’occasion, achetés à petit prix. Je peux ainsi facilement trouver des livres à partir de 0,50 €. Il faut affronter la réalité en face : je n’ai ni le budget ni la place d’acheter tous les livres, films et bande-dessinées que je voudrais. Donc tout argent économisé de ce côté me permettra d’augmenter un autre poste de dépenses. Comme des livres neufs. Ou des films. Ou des expositions.

Une complémentarité bienvenue

Bien entendu, les livres les plus récents ne possèdent pas d’éditions anciennes. Il faut donc se concentrer sur certains auteurs et éviter les écrivains contemporains. Il est très facile de dénicher des auteurs classiques et populaires (Victor Hugo, Agatha Christie, La Comtesse de Ségur…).

Tout une histoire

Les romans les plus récents n’ont pas d’histoire. Ils arrivent directement de l’imprimerie. Tout le contraire des livres d’occasion qui sont passés de propriétaire en propriétaire. Il m’est ainsi déjà arrivé de trouver des petites surprises comme des marque-pages, des cartes-postales et autres papiers. Des petits riens qui fournissent des informations sur les précédents possesseurs du livre.

Une preuve d’originalité

Pourquoi les éditions originales ? Pour le plaisir de disposer de l’œuvre d’origine, sans les couvertures ultra-modernes et parfois décalées que l’on peut voir aujourd’hui. Il n’y a rien de pire selon moi que de voir un roman qui a été adapté avec l’affiche du film en couverture. Je fais généralement la distinction entre les deux, et n’apprécie pas que l’on me force la main de cette façon. Je regarderai le film si j’en ai envie ! Mais je préfère lire le livre d’abord, pour me faire ma propre idée de l’histoire.

L’histoire avant tout ! L’édition d’abord ! L’édition a-t-elle de l’importance pour vous ?

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.