Alors qu’elle se remet d’une rupture, Blanche fait la rencontre de Grégoire. C’est le coup de foudre. Mais petit à petit, elle sombre dans un engrenage, prise dans une relation toxique avec un homme qui refuse de la laisser respirer ou vivre sans son approbation. L’amour et les forêts retrace son histoire avec ses propres mots.

Virginie Efira a encore frappé ! Plus je vois cette actrice et plus je succombe à son jeu d’actrice. Dans l’amour et les forêts, l’actrice est encore une fois formidable dans le rôle d’une femme éprise d’un homme violent et qui tente de s’en séparer. Ce qui rend ce film de Valerie Donzelli si terrifiant, c’est que l’on comprend et voit le manège du mari de l’extérieur, presque étape par étape, et que l’on a envie d’avertir Blanche et de lui dire de fuir. Comme si elle pouvait nous entendre.

Un engrenage fatal

Blanche raconte son histoire. Après une rupture qui l’a laissé meurtrie et presque dépressive, elle se laisse convaincre par sa sœur jumelle Rose d’aller assister à une fête. Sur place, alors qu’elle reste de son côté, elle tombe sur le séduisant Grégoire, un ami d’enfance. Les deux passent la soirée à discuter et finissent par passer la nuit ensemble. Commence alors une relation passionnée, dans laquelle Blanche plonge sans parachute. Car Grégoire lui donne tout ce qu’elle veut, lui dit tout ce qu’elle veut entendre. On sent qu’elle est encore fragile après sa rupture et qu’elle est parfois hésitante. Mais elle veut croire en cette relation et s’accroche à lui. Il se rend rapidement indispensable.

Leur relation prend un tour encore plus personnel quand Blanche tombe enceinte. Et elle se montre toujours hésitante, presque passive face à lui et aux décisions qu’il prend. De fait, quand il est muté à des milliers de kilomètres de sa mère et de sa jumelle, elle accepte de le suivre et d’habiter à la campagne. Après la naissance de leur fille, Blanche annonce à Grégoire vouloir reprendre sa carrière d’enseignante. C’est alors que Grégoire commence à montrer un autre visage, une personnalité sombre, jalouse, narcissique, manipulatrice et violente…

L'Amour et les Forêts - Melvil Poupaud, Virginie Efira
© 2023 RECTANGLE PRODUCTIONS – FRANCE 2 CINÉMA – LES FILMS DE FRANÇOISE

Une relation toxique qui se dévoile sous nos yeux

Comme je le dis précédemment, ce qui fait la force de L’amour et les forêts, c’est la description d’une relation toxique. Blanche rencontre un homme dont elle tombe amoureuse. Mais on en vient à se demander si elle n’a pas été ciblée. Car les hommes violents ont l’étrange pouvoir de repérer leur victime, comme s’ils possédaient la capacité de sentir la détresse ou le désespoir de leurs futures victimes, ce qui leur permettra de les manipuler.

Dans le cas de Blanche, en apparence, c’est une femme sûre d’elle, très appréciée de ses élèves et de ses collègues. Mais dans le privé, elle se laisse dominer par Grégoire, qui semble l’isoler de tout le monde. Ils ont déménagé loin de sa famille, il se met en colère quand elle lui annonce reprendre son travail et il se moque même de ses collègues, qu’il accepte de rencontrer à reculon. Il montre un visage terrifiant : il l’appelle tout le temps et s’énerve quand elle ne répond pas, devenant de plus en plus agressif quand elle fait preuve d’émancipation. Elle n’a en effet plus autant besoin de lui qu’il le souhaiterait.

On sent qu’elle commence à prendre conscience qu’il y a un problème dans leur relation. Son comportement n’est pas normal. Pourquoi veut-il à ce point l’isoler ? Pourquoi refuse-t-il tant qu’elle aille voir sa famille ? Et pourquoi est-il aussi méprisant envers ses collègues ? Son amour pour lui diminue alors qu’ils ont désormais deux enfants.

L'Amour et les Forêts - Melvil Poupaud, Virginie Efira
© 2023 RECTANGLE PRODUCTIONS – FRANCE 2 CINÉMA – LES FILMS DE FRANÇOISE

Un casting 5 étoiles et une mise en scène brillante

Melvil Poupaud est Grégoire Lamoureux. Il est formidablement terrifiant. Il passe d’un homme doux et attentionné à un mari jaloux et violent et une personne manipulatrice et narcissique. Il est très fort dans ses manipulations, à se faire passer pour la victime et la blâmer, elle, pour son propre comportement. Ce n’est jamais de sa faute. Il n’est jamais coupable. Il est juste incompris et maladroit. Melvil Poupaud est angoissant à regarder. Quant à Virginie Efira, elle interprète deux rôles, celles des jumelles Blanche et Rose. Blanche est une femme posée et calme, contrairement à sa sœur Rose qui est plus impulsive et fonceuse. Les deux femmes se complètent. Dès le début de sa relation avec Grégoire, Blanche a des doutes. Mais elle n’écoute pas son instinct. Elle essaye de trouver des excuses à son mari et d’expliquer son comportement. Elle veut croire en leur relation mais cela devient de plus en plus difficile au vu de son comportement erratique et agressif.

Sans rien spoiler, Blanche se raconte. Elle retrace son histoire avec Grégoire et revient sur les moments importants qu’ils ont vécu. Et c’est en se racontant qu’elle peut enfin mettre des mots sur ses sentiments et émotions. Ces entretiens viennent ponctuer la narration. Et ce n’est qu’à la fin que l’on comprend pourquoi.

L'Amour et les Forêts - Melvil Poupaud, Virginie Efira
© 2023 RECTANGLE PRODUCTIONS – FRANCE 2 CINÉMA – LES FILMS DE FRANÇOISE

L’amour et les forêts et un film très dur car nous assistons à une situation de violence conjugale, du point de vue de Blanche. On se retrouve face à une femme en souffrance, manipulée par un homme narcissique et pervers, avec 2 acteurs partageant une très belle alchimie. Il s’agit d’une adaptation du roman éponyme d’Eric Reinhardt.

Si L’amour et les forêts vous a intéressé, je vous conseille le roman Bénie soit Sixtine de Maylis Adhémar et La gifle – Ma vie de femme battue de R. Sabrina.

Bande-annonce

You may also like

1 Comment

  1. Pingback: Tout va bien, la nouvelle série française de Disney+ Les toiles de la culture - Les aventures d'une chercheuse d'histoires

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *