916views

Sept ans après la disparition de son père Richard, Lara est coursière à Londres. Elle refuse d’admettre sa disparition et d’assumer sa succession. Quand elle reçoit un étrange artefact, elle part à l’aventure vers une île au large du Japon sur les traces de son père. La jeune femme est accompagnée par le capitaine Lu Ren mais est vite poursuivie par une mystérieuse organisation.

Tomb Raider

Lara est riche mais rien dans son comportement ou sa manière de vivre ne le montre. Elle est coursière à vélo, pratique le MMA et ne se laisse pas marcher sur les pieds par ses collègues masculins. Elle vit comme nous autres les prolétaires. A 21 ans, elle ne sait pas quoi faire de sa vie. Son père, sa seule famille, est porté disparu et elle ne parvient pas à se faire à cette réalité. Très proche de lui, elle refuse néanmoins de signer son avis de décès car cela reviendrait à admettre qu’il est réellement mort. Un jour, elle reçoit un casse-tête chinois qui va l’entraîner vers de fabuleuses aventures à travers le monde. Ah bin oui. Le titre du film c’est Tom Raider, pas Amélie Poulain.

Tomb Raider est un film qui cherche tellement à être réaliste qu’il en est surréaliste. Je sais qu’il est inspiré d’un jeu vidéo mais quand même. Les scènes d’action sont spectaculaires, très bien faites et époustouflantes… et totalement pas crédibles. Ce qui fonctionne dans un jeu vidéo ne fonctionne pas ici : le côté too much m’a beaucoup dérangé. Trop de cascades surréalistes. Je repense avec une certaine nostalgie à la scène où elle s’élance de l’avion… et je soupire. Je ne sais pourquoi, j’ai plus de mal avec ces scènes que celles dans Indiana Jones. Et pourtant on sait tous qu’elles sont… impossibles. Certaines scènes de Tomb Raider sont aussi filmées en hauteur dans une claire référence au jeu vidéo. Ça j’ai aimé !

Tomb Raider Alicia Vikander
© Warner Bros. Entertainment Inc. and Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc.

Je n’aime pas le sport. Mon corps n’a pas été conçu pour pratiquer une activité physique. Mais quand j’ai vu Lara réussir toutes ces prouesses physiques, pendant une brève seconde je me suis dit « Je vais reprendre le jogging ». Et je suis allée manger mes pâtes au fromage à la sortie en rigolant. Et j’ai fini avec une pâtisserie. Parce que c’est bon.

Tomb Raider Alicia Vikander
© Warner Bros. Entertainment Inc. and Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc.

Je suis très perplexe vis-à-vis de l’actrice principale, Alicia Vikandera, dans le rôle. Elle passe un bon ¼ du film à courir d’un air décidé. Pour fuir ses opposants. Pour sauver sa peau. Pour aider des camarades. Elle court Lara, elle court. D’un air impassible. Avec parfois des expressions de tristesse. Ce qui est très bizarre. On ne sait pas trop si elle s’ennuie ou si elle essaye de s’enfuir du tournage. C’est la première fois que je vois un de ces films et je suis très déçue pour une actrice oscarisée. Son jeu d’actrice est vraiment limité. Après, Tomb Raider n’est pas un film à Oscars. Mais quand même.

Ce qui pose problème avec ce film selon moi, c’est que la transformation de Lara en Lara Croft l’aventurière est trop rapide. Certes elle pratique le MMA. Certes elle se débrouille seule depuis des années. Certes c’est une femme indépendante. Mais dans Tomb Raider, elle est supposée avoir 21 ans (jouée par une actrice de 30 ans) et elle fait des choses hallucinantes (regardez la scène de l’avion je vous dis !). Et elle n’éprouve aucune surprise quand elle est confrontée pour la 1ère fois au surnaturelle. Sérieux ?! Une autre chose m’a également perturbé pendant tout le film, outre son manque total d’expressions, c’est la propreté de son visage. Elle carapate dans la jungle, se fait enlever, se bat, saute, nage et Dieu sait quoi encore, et pourtant son visage est d’une propreté extraordinaire. Une vraie pub pour le nettoyant visage.

Tomb Raider Alicia Vikander
© Warner Bros. Entertainment Inc. and Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc.

Alors oui, je pinaille. Car le film est bon au final. Dans le même esprit qu’En eaux troubles. C’est un bon divertissement, un bon film d’action, meilleur que l’adaptation avec Angelina Jolie, soyons honnête. Elle a perdu au moins 2 bonnets de soutien-gorge et porte un pantalon, c’est dire l’évolution ! La fin laisse envisager une suite (pour rappel, les blockbusters fonctionnent par 3). On peut donc s’attendre à de nouvelles aventures pour Lara Croft. Malheureusement.

Tomb Raider Roar Uthaug

Bande-annonce

Tom Raider vous a plu ? Vous apprécierez peut-être Sydney Fox l’aventurière, Indiana Jones ou encore Alan Quatermain.

You may also like

1 Comment

  1. Pingback: The villainess, une femme de poigne - Les toiles de la culture

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.