Pour marquer sa postérité, le CEO d’une entreprise pharmaceutique décide de financer un film qui marquera les esprits. Après avoir acheté les droits d’un roman Prix Noble, il engage la réalisatrice montante Lola Cuevas, de la star hollywoodienne Félix Rivero et du comédien de théâtre et professeur Iván Torres. Alors que la préparation du film est lancée, Lola va devoir gérer la plus grande des crises, la gestion des égos de ses deux acteurs principaux.

Je suis toujours prête à voir un film étranger, surtout un film espagnol dont j’adore la langue, même si je ne la parle pas. Compétition officielle réunit trois grands acteurs espagnols, Penélope Cruz, Antonio Banderas et Oscar Martinez, qui se donnent la réplique avec un plaisir visible. Un très beau film avec un dénouement inattendu.

Préparer son héritage

Humberto Suarez est le patron d’une entreprise pharmaceutique. En pleine déprime le jour de son anniversaire, le patron veut marquer les esprits. Il lui prend alors l’idée saugrenue de financer un film afin de laisser son empreinte dans l’histoire. Humberto achète les droits d’un roman primé et engage Lola Cuevas, une réalisatrice qui gagne en notoriété à chaque film. Réputée, elle se montre intéressée par le projet. Le synopsis raconte l’histoire de deux frères, Pedro et Manuel. Un soir, alors que ce dernier est en voiture avec ses parents, il perd le contrôle de son véhicule et a un accident qui provoque la mort de son père et sa mère. Lorsque Pedro apprend la nouvelle et découvre que Manuel était ivre, il le dénonce à la police. Le jeune homme est alors emprisonné. Les relations entre les deux hommes ne seront plus jamais les mêmes.

Lola est une réalisatrice excentrique. Elle est douée, mais a recours à des méthodes très personnelles pour obtenir le meilleur de ses acteurs. Et ce qu’elle veut, c’est recruter deux grandes stars espagnoles aux personnalités et styles totalement différentes. Iván Torres est un professeur vieux jeu, qui travaille à l’ancien et a le goût du travail. C’est un homme qui étudie son rôle dans le détail avant de l’interpréter. Il se considère comme un homme simple, sans chichi, proche du peuple. Il est marié à la même femme depuis 28 ans. Face à lui se trouve Félix Rivero, une star espagnole qui a gagné ses galons à Hollywood. Imbu de lui-même, suffisant, arrogant et égoïste, il se croit meilleur que les autres. Il a de l’argent, et il aime en faire étalage. C’est un séducteur qui papillonne de femme à femme.

Compétition officielle: Penélope Cruz, Antonio Banderas, Oscar Martinez
© StudioCanal

Une rencontre explosive

La rencontre de ses deux stars fait des étincelles. Chacun a ses propres exigences, sa propre façon de travailler, ses propres envies. Iván est Pedro, et Felix est Manuel. Chaque acteur interprète un rôle qui se rapproche de sa personnalité. Le premier est respectueux des règles et veut faire le bien quand le second est plus frivole et ne pense qu’à lui. Pendant tout le film, Lola joue le rôle d’un arbitre, tentant de canaliser les égos et les sensibilités des hommes. Elle veut absolument faire son film, à ses conditions. Il lui faut pour cela gérer deux modes de vie, deux styles de vie, deux personnalités. A mesure que le film avance, on se rend compte que chaque homme envie l’autre. Iván envie la gloire de Félix quand Félix est jaloux du statut d’Iván, un homme respecté par ses pairs.

Compétition officielle monte en tension car il devient évident que les deux hommes ne peuvent pas travailler ensemble. La moindre remarque, le moindre commentaire suffit à faire chauffer les esprits. La situation devient de plus en plus explosive, au point que l’on a parfois l’impression que Lola perd parfois le contrôle. Elle tente de les rapprocher avec des exercices loufoques, sans succès. On se demande comment elle va parvenir à terminer son film.

Un film sur le métier d’acteur

J’ai vraiment aimé la mise en scène de Compétition officielle qui fait que l’on s’intéresse autant au film qu’elle réalise qu’à la situation entre les deux hommes. En effet, le film est réalisé de trois points de vue, celui de Lola, celui d’Iván et celui de Felix. Cela nous permet de mieux les comprendre. L’autre point fort est qu’il s’agit d’un film sur les dessous du travail d’acteurs et de leur relation avec le réalisateur. Comment travaille les acteurs ? Quels types de relations établissent-ils avec le metteur en scène ? Comment préparent-ils leur rôle ? Nous pouvons donc voir les efforts que cela représente et le doigté dont doivent faire preuve les réalisateurs pour gérer les égos des acteurs.

Compétition officielle: Penélope Cruz
© StudioCanal

De très bons acteurs

Penélope Cruz est tout simplement fabuleuse avec ses cheveux roux bouclés qui reflètent sa personnalité excentrique et dynamique. C’est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et ce qu’elle attend de ses acteurs. Elle doit à la fois jouer le rôle d’un leader et d’une maman. Il est évident qu’elle s’est amusée avec son rôle et qu’elle s’en est donnée à cœur joie. Antonio Banderas est Felix, une star internationale. Il semble surjouer son propre rôle, celui d’un acteur ibérique qui a gagné la reconnaissance d’Hollywood. Et on se laisse prendre par son interprétation toute en outrance. C’est un homme que l’on adore détester. Vient ensuite Iván, joué par Oscar Martinez. Il fait un très bon travail dans le rôle de cet homme qui se complait dans sa simplicité. Qui s’en vante même. Lui ne voyage jamais en première classe.  Son prix préféré est celui offert par des enfants. Un homme du peuple quoi. C’est donc la combinaison de ces trois personnalités, de ces trois acteurs qui fait de Compétition officielle un très bon film.

Vous voulez passer un bon moment ? Compétition officielle vous plongera au cœur des dessous de l’industrie cinématographique.

Bande-annonce

Si vous avez aimé Compétition officielle, je vous conseille de regarder Les amants passagers et El buen patrón.

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.