Gloria Bell est une américaine cinquantenaire dont les enfants ont grandi et quitté la maison. Divorcée depuis 12 ans, elle aime sortir danser et faire de nouvelles rencontres. Un jour, elle fait la connaissance d’Arnold avec qui elle entame une relation…

Gloria Bell

Gloria Bell est plus qu’un film. C’est un film musical. Gloria passe en effet beaucoup de temps à danser dans des boîtes de nuit où elle peut rencontrer des gens de son âge. La musique joue donc un rôle primordial dans le film.

Gloria mène une vie monotone entre son travail, ses rencontres avec ses enfants et ses sorties en boîte de nuit. Lorsqu’elle rencontre Arnold, elle se sent attirée par lui et tous deux ne tardent pas à entamer une relation. Depuis son divorce il y a 12 ans, elle a conservé de très bonnes relations avec son ex-mari et la nouvelle femme de celui-ci, mais elle n’a pas encore noué de relations sérieuses. Ses enfants vivent leurs propres vies. Son fils élève seul son jeune fils depuis que sa femme est partie et sa fille est tombée enceinte d’un surfeur suédois qu’elle décide de partir rejoindre. Ils restent tout néanmoins très liés.

Gloria Bell Julianne Moore John Turturro
© SquareOne Entertainment

Sa relation avec Arnold commence bien, mais très rapidement des complications apparaissent. Il est divorcé depuis 1 an mais est resté très proche de ses enfants. Trop proche. Ses filles âgées d’une vingtaine à trentaine d’années ne travaillent pas et dépendent financièrement et émotionnellement de lui. Son ex-femme est également fragile. De fait, quand elles l’appellent à toute heure du jour et de la nuit, il lâche tout leur répondre. Et la pauvre Gloria se retrouve seule. Car il refuse de parler d’elle à ses filles sous prétexte qu’elles se moqueraient de lui et détruiraient leur relation avec leurs commentaires. Gloria se sent de plus en plus comme un secret honteux.

Mais la situation dégénère réellement quand Gloria invite Arnold à l’anniversaire de son, occasion parfaite pour rencontrer toute sa famille. Et là, c’est le drame. Alors que toute la famille est réunie et se remémore de vieux souvenirs en regardant d’anciennes photos de mariage de Gloria et son ex-mari, Arnold quitte la soirée, se sentant exclu et de trop. Il part sans mot dire. Sans avertir personne. Et quand Gloria, affolée essaye de le joindre sur son téléphone, il ne répond pas.

A mon sens, c’est à ce moment-là qu’on comprend réellement qu’Arnold est un peu bizarre. Il est émotionnellement fragile. En raison de sa dépendance émotionnelle avec ses enfants, Arnold est habitué  à être le centre de l’attention. Quand on ne se préoccupe plus de lui, il est perdu et se comporte comme un enfant gâté.

Gloria Bell Julianne Moore John Turturro
© Mars Film

Gloria Bell est un remake du film Gloria, réalisé par le même réalisateur Sebastián Lelio est sorti en 2014. En 2019, il nous présente sa version américaine avec Julianne Moore et John Turturro. Je dois dire que je suis restée un peu perplexe en regardant ce remake. J’avais en effet adoré la version originale et en voyant ce remake, j’ai eu de gros moments de déjà-vu. Et je me suis rendue compte que s’était très largement inspiré de son œuvre précédente. Certains plans sont même du copié-collé ! Je ne dis pas que Gloria Bell est mauvais, loin de là, mais pendant tout le film, je n’ai pas arrêté de comparé ce film avec Gloria. Et j’ai été troublée.

Gloria Bell n’a pas à rougir de sa comparaison avec Gloria. Il aurait néanmoins peut-être gagné à prendre son indépendance et s’éloigner d’avantage du film original.

Gloria Bell

Bande-Annonce

Gloria Bell vous a plu ? Faites-vous plaisir avec Gloria, Victoria et Ne compte pas les heures de Joy Fielding.

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.