645views

Au premier abord, la famille de Freddy Lupin est tout ce qu’il y a de plus banale. Mais quand vient la nuit et que la lune brille, ils se transforment en loup-garou. Le secret est bien gardé depuis des siècles. Freddy Lupin, n’a qu’une idée, atteindre son quatorzième anniversaire pour enfin pouvoir se transformer. Pourtant le soir de la cérémonie, rien ne se passe comme prévu et Freddy se transforme en un petit caniche rose. Moqué par tous les loups-garous, il décide de leur prouver qu’il a sa place parmi eux.

100% Loup
©2020 ALBA Films

Je suis officiellement fan. Au vu des premiers dessins, je m’attendais à un énième dessin animé générique. Et j’ai été plus qu’agréablement surprise en découvrant une œuvre destinée à la fois aux plus jeunes et aux adultes grâce aux différents niveaux de lecture. 100% Loup, 100% réussite.

L’histoire commence avec une bande de loups-garous qui parcourent la ville. Alors qu’on s’attend à ce qu’ils soient violents et commettent des actes monstrueux, on découvre que c’est tout le contraire. Ce sont les gardiens de la ville qui viennent en aide aux habitants. Dans le plus grand des secrets. Leur existence est en effet gardée secrète afin d’éviter qu’ils ne soient chassés et traqués par les hommes. Nous suivons donc le jeune Freddy Lupin, un enfant qui n’aspire qu’à une seule chose, devenir un loup-garou comme son père, le chef de la meute. Mais il doit pour se faire attendre ses 14 ans afin de se transformer et prendre la tête de la meute. Tous ses beaux projets sont perturbés quand son père meurt en mission en tentant de sauver un marchand de glace qui les a vus. Pire encore, dans l’incident, Freddy perd la pierre de lune, une bague qui permet d’identifier les loups-garous.

100% Loup
©2020 ALBA Films

Quelques années plus tard, il est enfin prêt pour la cérémonie de transformation. Cependant, rien ne se passe comme prévu quand il se transforme en caniche. Son humiliation ne s’arrête pas là. Sa cousine le capture et lui teint les extrémités en rose. Le grand conseil lui laisse une chance : il retrouve la pierre de lune ou est banni à jamais. Freddy s’enfuit dans le but de récupérer l’objet. Dans sa quête, il fait la connaissance de Sacha, une chienne errante qui va l’aider et lui apprendre les ficelles de la rue.

Je le dis et le redis. J’ai adoré 100% Loup. C’est plus qu’un simple dessin animé. Il mêle les genres d’une manière incroyablement harmonieuse, du film d’action à la comédie, en passant par le fantastique et le buddy movie. On sent l’esprit d’autres films à l’image de Comme des bêtes ou Zootopie avec des dessins qui rappellent ceux de Baby Boss. Mais c’est une œuvre avec une identité propre qui plaît. Vraiment beaucoup.

On ne s’ennuie pas un seul instant dans ce film qui multiplie les rebondissements. Même si on se doute de la fin (qui n’est pas aussi prévisible que l’on pourrait le penser), on se laisse entrainer dans cette aventure qui va à 100 à l’heure. Il y a deux héros. Au début du film, Freddy Lupin est un petit garçon à l’enthousiasme si débordant qu’il en met en danger les membres de sa meute. Il ne fait pas exprès, mais dans sa volonté fébrile d’atteindre l’âge de sa transformation, il commet des actes qui attirent l’attention des hommes sur eux. Il va évoluer en grandissant, et devenir plus mature. Découvrir qu’il n’est pas un loup féroce comme son père mais un caniche ridicule aux cheveux roses est une immense humiliation. Toutes ces années à attendre pour rien. Lui qui a toujours pensé que les loups étaient au sommet de la chaîne alimentaire va voir ses grandes pensées réduites en miettes suite à sa rencontre avec Batty, une chienne de rue.

100% Loup
©2020 ALBA Films

Elle n’a pas eu la vie facile la pauvre Batty. Dernière de sa portée à ne pas être adoptée, elle a été abandonnée dans la rue et survit seule depuis ce jour. La chienne est traquée par la fourrière qui s’acharne mais échoue toujours à la capturer. Batty est tout ce que Freddy n’est pas : courageuse, débrouillarde, terre-à-terre. Elle est connue de tous les chiens de rue qui la regarde avec un mélange de crainte et d’admiration. Freddy lui propose alors un partenariat. Il lui fournira toutes les charcuteries et viande qu’elle veut si elle l’aide à retrouver Foxwell Cripple, le marchand de glace qui a récupéré la pierre de lune. Leur association va produire des étincelles car ils vont se révéler complémentaires.

100% Loup
©2020 ALBA Films

On passe par toutes les émotions avec 100% Loup. Un film ne serait pas un bon film sans un méchant. Ici, le bad guy est l’oncle de Freddy, Hotspur. Ce dernier a toujours été jaloux de son frère et envieux de sa place de leader. Il n’est donc pas prêt à céder sa place à Freddy, le leader naturel de la meute. Il est prêt à tout pour conserver son pouvoir, même à s’en prendre à sa famille. Il va ainsi s’associer avec la fourrière dans le but de poursuivre de funestes desseins. Fourrière qui va capturer Freddy et Batty. Le duo va être emprisonner dans une cellule avec trois autres chiens dont le comportement n’est pas sans rappeler celui des Pingouins de Madagascar. Un groupe d’acolytes mené par un leader charismatique et (légèrement) psychopathe qui part en vrille dès que l’on fait référence à sa taille (pour info, c’est un chihuahua). Les scènes de combat des humains n’ont rien à envier aux films américains et ne sont pas sans rappeler celles de Matrix. Le réalisateur a pris le meilleur de différents films et a réussi à créer son propre univers.

100% Loup
©2020 ALBA Films

100% Loup est l’adaptation de 100% Wolf de Jayne Lyons, une auteure australienne dont le livre a connu un immense succès. Alexs Stadermann réalise un travail formidable sur un scénario de Fin Edquist. Et le studio aux manettes est celui qui a déjà produit La grande aventure de Maya l’abeille. Il propose ici quelque-chose de complètement nouveau et différent avec 100% Loup. Une réussite.

Bande-annonce

Si vous avez aimé 100% Loup, je ne peux que vous conseiller Les pingouins de Madagascar, Comme des bêtes ou Zootopie.

You may also like

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.