Une étoile explose à l’autre bout de l’univers. Son impact sur Terre, après un voyage de plusieurs millions d’années va bouleverser la vie des habitants à jamais. Plusieurs personnes se retrouvent ainsi investies de divers pouvoirs (télépathie, télékinésie, pyrokinésie…). Inquiet des dérives de certains, le gouvernement japonais décide de regrouper tous les détenteurs de pouvoir, les Altered, sur l’île D, un endroit perdu en mer. Commence alors pour les prisonniers un long et périlleux voyage…

Titre original : Area Dī inō ryōiki

Scénariste : Kyōichi Nanatsuki

Dessinateur : Yang Kyung-il

Date publication : 2014

Éditeur : Pika Edition

Protagonistes principaux (volume 1) : Jin Kazaragi, Satoru Îda, Kaito Yûki, Rio Ibuki, Mika Shindo

Devenus des parias, les Altered décident de s’unir pour lutter contre le reste du monde qui veut les isoler. Tout la monde a peur. Les Altered s’inquiètent pour leur avenir et les hommes ne savent que penser de ces personnages aux pouvoirs démesurés et incontrôlables. Chaque capacité est différente : pyrokinésie, pouvoir de traverser les murs,capacité à reproduire les pouvoirs des autres…  A cet instant, mon esprit a fait TILT.  Comme dans les comics, nous avons à faire à des « surhumains », des individus rejetés par la société qui en a peur. Ils sont obligés de vivre ostraciser, incapables pour certains de cohabiter avec les hommes. X-Men, c’est vous ?

Alors qu’on leur explique qu’ils vont désormais vivre sur une île à l’écart de la société et du monde, les Altered se battent entre eux sur le paquebot. La loi du plus fort est en vigueur. Satoru Ida est menacé par des caïds qui veulent prendre le pouvoir parmi les mutants. Cet adolescent a la capacité de détruire tout ce qu’il touche. J’aime bien son pouvoir qui correspond tout à fait à sa personnalité. Car Satoru Ida, ado timide et renfermé, détient un pouvoir défensif extraordinaire. S’il ne fait pas attention, il peut tout faire tomber en morceaux. Je pense que dans les livres suivants, il pourrait bien devenir un pouvoir d’attaque si le jeune garçon prend de l’assurance et gagne en force. Alors qu’il s’enfuit et tente d’échapper aux caïds, il demande l’aide de Jin Kazaragi, un Altered de Classe S. Il s’agit de la catégorie de mutants la plus dangereuse, qui sont mis à l’écart des autres dans des containers spéciaux.

C’est dans l’adversité que les Altered se réunissent. Sur le paquebot, alors qu’ils doivent lutter contre les des hommes qui sont prêts à tout pour se débarrasser d’eux, certains Altered rassemblent leurs forces et leurs pouvoirs. Ils forment un petit groupe qui se sert les coudes et met leurs capacités en commun. C’est le cas de Jin Kazaragi, Satoru Îda, Kaito Yûki, Rio Ibuki et Mika Shindo, Ils veulent survivre. Et sont prêts à se battre pour ça.

Area D est un shōnen, un manga destiné principalement aux garçons adolescents, à l’image de One Piece, My Hero Academia ou Black clover. Parité oblige, les adolescentes ont également leur manga, le shojo, à l’image de Five, Switch Girl!! ou encore Telle que tu es !

De très beaux dessins, une pointe d’humour et une histoire dont on veut connaître la suite. Je suis prête pour le volume 2 !

Bande-annonce :

You may also like

1 Comment

  1. Pingback: Le livre sous toutes ses formes - Les toiles de la culture

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.