816views

Harlan Thrombey , patriarche d’une riche famille est retrouvé mort le lendemain de son anniversaire, alors que toute la famille est réunie pour célébrer l’évènement. Secondé par l’infirmière du défunt, le célèbre détective Benoit Blanc mène l’enquête.

Fortement inspiré de l’univers d’Agatha Christie, A couteaux tirés est un film policier dont le héros n’a pas à rougir de la comparaison avec Hercule Poirot. Tous les éléments sont réunis pour nous faire participer à l’enquête. Explications.

Lorsqu’Harlan Thrombey est retrouvé mort, la police enquête. De même que le détective Benoit Blanc, engagé par un mystérieux commanditaire. Suicide ou meurtre ? Il lui faut résoudre l’affaire. Mais l’affaire s’annonce plus compliquée qu’il n’y parait. Tous les membres de la famille paraissent en effet suspects. Alors qu’ils se présentent comme des personnes aimantes et proches, le détective découvre que chacun cache des secrets. Seule l’infirmière d’Harlan Thrombey semble réellement touchée par la mort du vieil homme. Elle possède de plus une disposition spéciale qui incite le détective à en faire son acolyte pour résoudre l’enquête.

A couteaux tirés Daniel Craig, Ana de Armas
© Universum Film GmbH

Commençons par l’un des éléments du film que j’ai beaucoup aimé et qui joue un rôle d’importance dans le film : la maison. Propriété de l’auteur de polars Harlan Thrombey, c’est un endroit magnifique qui compte plus d’une surprise. Entre passagers secrets et bibelots en tous genres, elle ressemble à un musée dans lequel on adorerait se perdre. On se croirait dans un décor de théâtre, à regarder des acteurs jouer une pièce.

La famille Thrombey. Quelle famille ! Quel casting ! Le patriarche Harlan Thrombey est Christopher Plummer. Chris Evans joue le petit-fils Ransom Drysdale. Sa mère Linda Drysdale, la fille, est Jamie Lee Curtis, et son père Richard Drysdale, Don Johnson. Également présent dans le film Michael Shannon, qui joue le rôle du fils : Walter Thrombey. Et Toni Collette qui interprète Joni Thrombey, la veuve de son fils décédé. Le détective est interprété par Daniel Craig, irrésistible dans le rôle du célèbre détective à qui rien n’échappe. J’aime beaucoup le voir dans ce type de rôle, où il a vraiment l’air de prendre plaisir à jouer. Comme dans Logan Lucky de Steven Soderbergh. Le casting est parfait ensemble, leurs interactions savoureuses. Et il est très agréable de voir Chris Evans dans le rôle d’un salaud pour changer.

A couteaux tirés
© Universum Film GmbH

Pour résoudre son enquête, Benoit Blanc doit séparer le vrai du faux de cette famille dysfonctionnelle qui n’a de famille que le nom. Chacun cherche à préserver ses intérêts tout en présentant sous son plus beau jour. Pourtant, ce sont les employés qui se montrent les plus loyaux, notamment Marta Cabrera, l’infirmière du patriarche. Devenue très proche du vieil homme, elle va seconder le détective et l’aider à dénicher des éléments qui vont faire avancer l’enquête. Le montage participe également grandement au déroulement de l’enquête. Je ne peux pas en parler sans spoiler, donc je vous laisser découvrir par vous-même.

A couteaux tirés Daniel Craig, Lakeith Stanfield
© Universum Film GmbH

Les décors et costumes sont particulièrement réussis. On a l’impression d’être dans un film d’époque alors qu’il s’agit d’un film contemporain. Ils disposent d’ordinateurs et de smartphones, mais les passages secrets de la maison nous plongent à une autre époque, pleine de mystères et de secrets.

Rian Johnson nous livre une œuvre efficace qui va de rebondissements en rebondissements. Alors qu’on pense savoir ce qu’il en est, un élément inattendu vient bouleverser toutes nos convictions. Et on en redemande. A couteaux tirés n’est pas seulement une comédie policière, car Rian Johnson en profite pour parler de la situation des immigrés aux États-Unis à travers Marta. Il se sert du polar pour décortiquer les relations familiales. Après avoir réalisé Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, le réalisateur voulait retrouver un univers plus petit. Ce qu’il fait avec brio.

A couteaux tirés

Bande-annonce

A couteaux tirés vous a séduit ? (Re)lisez tous les romans d’Agatha Christie et regardez la série Columbo.

You may also like

2 Comments

  1. Pingback: Le Japon en 10 films - Les toiles de la culture

  2. Pingback: Crawl, ou guide de survie au milieu des alligators - Les toiles de la culture

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.